Immobilier

Rénover plus, mais dépenser moins

En France, le secteur immobilier est l’un des plus énergivore avec 46% des consommations d’énergie et 23% des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, la loi du 15 août 2015 relative à la transition énergétique annonce une mutation profonde dans la gestion de l’efficacité énergétique, notamment dans le secteur de l’immobilier tertiaire.

Certaines mesures viennent impacter l’immobilier tertiaire qui doit désormais : Valoriser les bâtiments à énergie positive. Engager des travaux d’amélioration de la performance énergétique en cas de travaux importants. Rénover les bâtiments du secteur tertiaire. Le décret tertiaire, aussi appelé « décret de réno­va­tion tertiaire », présente l’obli­ga­tion d’amé­lio­ra­tion de la perfor­mance énergétique des parcs tertiaires instauré par la loi Grenelle II puis repris par la Loi de Tran­si­tion éner­gé­tique. Ce décret relatif à l’obligation d’effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments tertiaires est paru le 10 mai 2017 a néanmoins été suspendu. Son objectif était simple : une réduction de 25% de la consommation énergétique d’ici 2020.

Bénéficiez d’une assistance technique qui vous simplifiera la réalisation de travaux énergétiques et le financement de votre projet immobilier via le mécanisme des CEE. Les maîtres d’ouvrage peuvent bénéficier d’un ensemble de solutions qui se traduisent concrètement par des aides financières pour leur projet d’efficacité énergétique. La vente de CEE figurent parmi celles-ci, permettant ainsi au bénéficiaire de l’opération d’économies d’énergie, d’améliorer le retour sur investissement de son projet.

Vous êtes un bailleur social, une société d’économie mixte et éligible dans le cadre du dispositif d’Etat des certificats d’Economies d’Energie, faites valoir votre statut.

Les syndicats de copropriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de réhabilitation complète, de rénovation énergétique* ou d’accessibilité peuvent également bénéficier de la prise en charge de certains travaux et ce jusqu’à 100 % du montant des travaux. À cela, deux conditions principales : que la copropriété ait plus de 15 ans et que plus de 75 % des lots soient dédiés à l’habitation principale.

A propos de O2E Consulting

O2E Consulting vous facilite l’accès aux primes Certificats d'Économie d'Énergie (C2E). Spécialiste de l'optimisation des économies d'énergie au bénéfice des particuliers, professionnels et partenaires institutionnels

Besoin d'aide ?

Vous avez un projet de rénovation énergétique, n'hésitez pas à nous contacter pour nous le soumettre.